Quantcast

DERNIERS COMMENTAIRES

  • Flux RSS des articles

LIENS

  • Famille Ducasse
  • Famille Fred et Marlène
  • Famille Dagicour
  • Famille Fabien et Carole
  • Site pour des voyages avec enfants
  • Site pour baroudeurs
Samedi 9 juin 2012 6 09 /06 /Juin /2012 00:37

 Du  4 au 22 mai 2012

Notre vol Makassar-Denpasar (Bali) restera dans nos mémoires. En effet, nous sommes partis une heure en retard à cause des pluies torrentielles. Notre décollage a été très mouvementé pendant les vingt premières minutes, un orage s’est abattu sur nous, on se serait cru dans le film « y a t-il un pilote dans l’avion ? » tellement nous avons été secoué de droite à gauche, de haut en bas, avec les tremblements de l’appareil. Dans ces moments là, il faut gérer son stress pour ne pas que cela se répercute sur les enfants, Fabrice quant à lui s’imagine le scénario catastrophe, d’autres cris ou prient avec leur chapelet entre les mains.

Fort heureusement ce n’était qu’un cauchemar de quelques minutes, par contre nous décidons d’annuler notre voyage pour Florès, nous n’étions pas près à reprendre l’avion de si tôt.

Bali 0198Atterrissage réussi à Bali, à nous la belle vie ! On m’en a fait tellement d’éloges que j’en attends beaucoup. Malheureusement, par ma faute, notre première destination : Kuta, nous aura fait déchanté en quelques heures. Il faut dire que nous arrivons des iles Togian, nous étions les seuls au monde pendant une semaine. Ici, c’est plutôt le temple du tourisme de masse, l’alcool, la fiesta, le surf mais surtout les marchands ambulants les plus insistants qui vous agrippent pour un taxi, une glace, un tapis, et ci et ça….

Bali est le seul îlot hindouiste (95 %) dans un immense archipel musulman. Presque chaque village possède au moins deux à trois temples. Les familles honorent leurs ancêtres dans le temple familial par les offrandes quotidiennes. Ils occupent leur journée à confectionner des poches en feuilles de bananier tissées contenant du riz qu’ils suspendent dans les embrasures des portes, à côté des rizières, sur les scooters ou devant notre chambre, partout où pourrait résider un dieu ou un esprit. Limite il faut regarder où on met nos pieds pour éviter de ne pas marcher dessus !

Nous décidons d’héberger à Ubud 5 jours puis 6, 7, 8 jours. C’est un très bon point de chute pour visiter  le centre de l’île, nous nous y sentons tellement bien. Nous avons trouvé une homestay avec une architecture traditionnelle, portes en bois sculptées, le sol en marbre, notre petit paradis en plein centre ville avec une famille accueillante. Bali3Nous faisons une première journée avec un guide chauffeur francophone, on visite les nombreux villages d’artisanat : sculpture sur bois, les bijoux en argent, la peinture, les vanneries, les batiks*. Nous ferons un bref passage au Gunung Batur (volcan 1717m) recouvert par son manteau de nuage, nous aurons juste eu le temps de prendre la photo ! Nous finissons notre journée par la visite de la culture de kopi  Luwak, le plus rare et le plus cher du monde. En effet, le café est récolté dans les excréments d’une civette asiatique nommé luwak, du fait d’une digestion quasi absente. Son prix au kilo est estimé à environ 1000 us$. Nous avons bien sûr fait une dégustation, nous avons trouvé ce dernier bon mais très léger, je vous rassure, il a bien l’odeur du café !

Ubud, c’est aussi  le centre de la culture balinaise : ces spectacles de danse et de musique, l’artisanat et sa fameuse cuisine locale : baby guling (cochon de lait rôti farci), le saté (brochettes de viande avec une sauce cacahuète épicée), saté lilit (viande hachée épicée aggloméré sur des brochettes), nasi goreng (riz frit) et mie goreng (pâtes frites), etc.….

 

BaliLors de nos soirées, nous assistons à 3 spectacles de danse -théâtre (Kecak*,Legong*,Barong*), chacune raconte une histoire de l’épopée indienne du Ramayana entre le bien et le mal, en gardant les même bases ; saccadée, avec de brusques changements de rythmes, d’alternances de silence et de bruits assourdissants. Un esprit envoûtant nous emporte, et la magie des danseuses avec le geste des poignets, des mains et des doigts, les expressions du visage sont merveilleuses. C’est aussi la beauté des costumes, les enfants ont adoré.

Les jours suivants, nous alternons entre devoirs pour Hugo, et balade à moto. La voiture avec chauffeur étant « very expensive » nous préférerons louer 2 scooters pour 4 jours. Les enfants sont contents, les environs d’Ubud sont magnifiques, la campagne environnante est tapissée de rizières et de jolis villages bordant les routes. Bali 0392Nous faisons un arrêt sur les impressionnantes rizières en terrasse à Jatiluwih, une pure beauté. On s’arrête toutes les 5 minutes pour s’assurer que nous prenons la bonne route, en demandant aux habitants, nous aurons mis plus de deux heures pour y arriver mais ça valait le coup ! Nous faisons aussi un arrêt au temple Tanah Lot. Superbe ce temple de la mer, situé sur la côte sud ouest de l’île,  il repose sur un socle Bali 0484-001rocheux artificiel, il est l’un des plus importants et vénérés pour les balinais

Le soir, nous gardons les mêmes adresses pour le dîner qui donne sur la rue de notre chambre d’hôte. Dans l’un des restaurants, nous sympathisons avec des restaurateurs français qui vivaient à la Réunion depuis 16 ans, et se sont installés il y a environ 9 mois, une table à recommander, ils sont déjà classé numéro 1 sur tripadvisor, ils ne s’attendaient pas à un succès si rapide. Je peux vous dire que les enfants se sont régalés avec la fondue au chocolat (nous aussi).

Nous poursuivons notre séjour à Munduk, un charmant village de montagne frais et brumeux. Nous y restons 4 jours. De bouche à oreille, nous nous retrouvons dans un hôtel en plein milieu des rizières avec piscine. Les touristes sont essentiellement français, nous sympathisons avec un couple alsacien et un couple de jeunes mariés. Fabrice partira avec les jeunes à 3h du matin pour faire l’ascension du Mont Batukeau (2276 m).

Le staff de l’hôtel parle français, les enfants sont tout de suite mis à l’aise. Hugo joue au cerf volant avec un copain, quant à Lisa, elle joue avec une petite copine et se plait surtout à participer aux tâches ménagères ! Du coup, nous demandons au personnel de l’hôtel de prendre en charge les enfants pendant une journée (au grand bonheur d’Hugo et Lisa). Mauvais parents que nous sommes, nous décidons de faire une escapade tous les deux à moto à la découverte des temples, des sources chaudes avec un paysage luxuriant couvert de jungle, de rizières. Nous prendrons la flotte pendant quelques dizaines de minutes histoire d’être bien trempés, mais ce n’est pas grave, nous étions tous les 2 à profiter de cette journée en amoureux.

De retour à l’hôtel, nous avons fait une petite halte pour assister au fameux combat de coq, officiellement interdit depuis 1981,Bali 0807 il perdure et continue à rassembler de nombreux spectateurs attachés à la tradition. La durée moyenne de chaque combat est d’une vingtaine de secondes. Au signal, donné par le gong, après avoir étiré leur cou et gonflé leurs plumes, les deux coqs se jettent l’un sur l’autre, et tentent de se déchirer mutuellement à coup de lame fixée à l’argot. Ce combat est un duel à mort.

Au revoir Munduk, nous débarquons sur la côte nord de l’île. Nous passons 2 jours à Lovina, une petite ville plaisante avec sa plage de sable noir, habité surtout par des familles de pêcheurs, encore épargné par le tourisme de masse. Fabrice s’adonne à son activité favorite : la plongée, et nous, deviner quoi ? On fait les devoirs entre deux trempettes dans la piscine.

Pour finir, nous prenons la direction du nord ouest à destination de Pemuteran, pour prendre la route le surlendemain pour Java. DSCN2083Pemuteran se situe dans une baie qui donne accès au parc national de l’ouest de Bali, avec les plus beaux sites de plongée à Pulau Menjangan que nous avons explorés en famille par la pratique du snorkling (une excursion qui a un coût non négligeable), nous avons été déçus des différents spots où nous avons été emmenés.

A noter qu’à la fin de notre séjour, Fabrice et Hugo assisterons à une cérémonie de crémation. Le corps de chaque balinais décédé doit être brûlé afin que son âme puisse accéder au monde des esprits. Le cortège funèbre, suivi d’une longue procession de femmes porteuses d’offrandes, rassemble tout le village en habit de fête, quelques dizaines d’hommes arrivent au son du gamelan (l’orchestre), quelques hommes saisissent le cercueil et le hissent en haut de la tour de bambou pour transférer le corps sur le lieu de la crémation. « Le prêtre récite les formules sacrées et arrose une dernière fois la dépouille qui quitte la tour pour le sarcophage. Ce dernier prend toujours la forme d’un animal, ici c’était un taureau. On y met le feu ainsi qu’à la tour. Bali4L’incinération est le moment où l’âme prisonnière du corps s’évade. Alors que la famille nourrit les invités, le village entier regarde le brasier se consumer jusqu’à ce qu’il n’en subsiste que des cendres. Lorsque le bûcher est éteint, la famille recueille les cendres dans des noix de coco. Le lendemain du rite funéraire, les cendres sont portées en procession, jetées dans l’eau purificatrice et dispersées dans la mer, tandis qu’au village la vie reprend son cours. »

PHOTOS DANS DOSSIER « BALI »

 

 *Quelques connaissances :

·         Batiks : procédé d’impression d’un tissu qui consiste à en recouvrir de cire une partie, puis à teindre l’autre, avant de faire fondre la cire.

·         Kecak : pour beaucoup c’est le folklore de l’île, il est accompagné d’un « chœur » d’hommes assis à l’arrière- plan, qui font une imitation de cris d’une bande de singes, particulier à cette danse. (les enfants ont été très impressionnés)

·         Barong : celui-ci est une gentille créature mi-lion, mi-chien (jouée par deux hommes) qui a pour ennemi Rangda (la sorcière).

·         Legong : c’est la plus gracieuse des danses balinaises. L’histoire est celle d’un roi qui retient en captivité une jeune fille nommée Rangkesari.

Retour à l'accueil

Commentaires

salut la troupe
les images sont superbes comme Bali,
en prime un rodéo en avion...
à refaire...
thierry
Commentaire n°1 posté par Thierry le 09/06/2012 à 20h41
coucou, en lisant ce blog sur bali, mes souvenirs ont rejailli d'un coup, moi qui croyait les avoir enterrés....
l'explosion des saveurs, des odeurs, des couleurs et de la richesse des paysages forment une nostalgie incroyable.....
je serais bien aller vous rejoindre là aussi.....!!!!!!
faites nous encore rêver sur ces 3 dernières semaines
gros bisous de lyon, tata céline
Commentaire n°2 posté par tata céline le 09/06/2012 à 21h25
bonjour a tous.
merci encore pour tous vos commentaires. Finalement on apprend beaucoup....Continuez ce merveilleux voyage. Pleins de bisous.
Commentaire n°3 posté par bernadette le 09/06/2012 à 21h32
Quel bonheur de se remémorer tous ces souvenirs. Bisous à tous 4 Janine
Commentaire n°4 posté par Janine Dufresnes le 10/06/2012 à 01h22
Bonjour à vous tous. C'est toujours avec un réel plaisir que nous vous lisons et découvrons vos photos. Et à chaque fois, on se pince pour se dire que toutes ces beautés, ces merveilles et sensations peuvent s'offrir à nous et que parfois, il suffit d'ouvrir les yeux et de se dire: "On y va, on fonce!". Vous avez tellement mille fois raison d'avoir osé. Et si c'est une chance, c'est surtout un choix de vie que vous avez fait. Continuez bien à profiter et à jouir de ce que la vie et le monde nous offre au détour d'un village, d'une montagne, d'un sourire...
On a hâte de d'embrayer nos pas sur les vôtres. Notre départ à nous est prévu pour le 28 juin.
A bientôt... sur les routes ou les chemins.

La famille Cordier de Bruxelles
Commentaire n°5 posté par Famille Cordier de Bruxelles le 10/06/2012 à 11h50
Bonjour,

Bravo pour votre blog super intéressant et quel aventure humaine que vous nous faites partager.
Nous partons également à Java et Bali pour 25 jours du 15 juillet au 8 août. Je voudrais savoir si vous avez gardé les adresses des hébergements que vous avez aimé (mundunk en particulier) afin de préparer au mieux notre voyage. Nous aussi nous aimons les rencontres inattendus et hors des sentiers battus touristiques.
Bravo encore pour votre blog
A bientôt
Commentaire n°6 posté par farid le 17/02/2013 à 07h59

Voir les 6 commentaires
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés