Quantcast

DERNIERS COMMENTAIRES

  • Flux RSS des articles

LIENS

  • Famille Ducasse
  • Famille Fred et Marlène
  • Famille Dagicour
  • Famille Fabien et Carole
  • Site pour des voyages avec enfants
  • Site pour baroudeurs
Samedi 7 avril 2012 6 07 /04 /Avr /2012 15:39

16 au 21 MARS 2012

Pour la petite histoire, nous ne devions pas faire de stop à Singapour, Fabrice n’y trouvait aucun intérêt pendant notre périple. J’ai tenté de l’influencer et j’ai réussi !

Nous sommes arrivés à Singapour en avion depuis Chiang Mai (2h de vol avec 1h de décalage en plus). Singapour est une cité-Etat depuis 1965, située sur une île entre la Malaisie et l’Indonésie. Singapour est un métissage de différentes cultures qui se compose de différentes communautés qui sont majoritairement des chinois, des malais et des indiens. Les lois sur le comportement social sont réputées très strictes, (quelques exemples sont cités en bas de l’article) certains disent que « Tout ce qui est amusant est interdit à Singapour », une forte concentration de policiers sont présents mais non-visibles, on dit qu’ils agissent en civil. Il faut savoir que le taux de criminalité figure le plus bas du monde, vous pouvez vous balader à toute heure, vous ne risquez rien.

En fait, on a l’impression qu’ils vivent dans une bulle aseptisée, rien ne peut leur arriver, tout est contrôlé, la ville est encerclée par les caméras. Tout est « clean », même le quartier indien où nous aurions pu nous attendre au bazar traditionnel !

Nous sommes restés une semaine. Les 3 premiers jours, nous avons été accueillis par une famille : Singapour 7310Thomas et Géraldine, leurs 2 filles Milly et Zoé et la super nounou Roselyne. Ils vivent ici depuis 4 ans, nous avons été mis en contact par l’intermédiaire d’une de mes copines, Géraldine est aussi infirmière, elle travaille dans un collège français. Ils nous ont bien chouchoutés, ce fut un grand plaisir de les avoir rencontrés. On les remercie encore.

Nous avons fait quelques visites :

-          le zoo, qui est  considéré comme le plus beaux du monde. En effet, il donne l’impression que les animaux sont en liberté, les grillages sont cachés par une végétation très abondante. Nous avons pu apprécier des animaux que nous avions jamais vu tels que l’anaconda (+ de 9 m), le singe nasique (à gros nez), le dragon de Komodo…la journée est aussi accompagnée par des spectacles, de la détente dans le parc aquatique ce qui en fait le bonheur des enfants ;

-          le safari nocturne, nous traversons le parc animalier par un circuit en tramway, nous découvrons les animaux dans leur vie nocturne, suivi d’un spectacle drôle et impressionnant avec comme acteurs serpents, castors …

-          le bird park (jardin aux oiseaux), toujours dans le même esprit que les autres parcs animaliers, les spectacles dont celui avec les aigles, l’aire de jeux aquatique et bien sur les  centaines d’oiseaux des 4 coins du monde qui sont toujours d’un grand plaisir à observer ;

-          le jardin botanique, nous l’avons visité le matin même de notre départ sous une chaleur étouffante. Malheureusement, nous n’avons pas pu le découvrir dans sa totalité. Il est pourtant magnifique, très bien renommé avec toutes ses variétés de plantes. Singapour 0020Il renferme aussi un herbier, une bibliothèque, 4 ha de forêt tropicale primaire qui recouvrait l’île autrefois et son splendide jardin d’orchidée que nous avons pris la peine de faire. On a pu admirer des centaines d’espèces superbes. Une pure beauté pour les passionnés de fleurs.

-          Le musée des civilisations asiatiques qui présente les différentes cultures et religions. Bien intéressant, seule difficulté : l’anglais.

Pour le reste du séjour, nous avons arpenté les quartiers populaires tels que Chinatown, le cœur culturel de Singapour où de nombreux restaurants et stands avec leurs fantaisies chinoises un peu loufoque, la bonne ambiance règne dans ce quartier, entouré de nombreux temples. Le quartier Little India, le centre culturel indien, c’est là où nous avons logé les 3 derniers jours. On pourrait s’attendre aux rues animées et sales tels qu’on nous le présente en Inde. Et bien non, on est toujours à Singapour, zéro déchet sur les trottoirs. Fruits et légumes, babioles envahissent les rues étroites. Lisa et moi-même, nous en avons profité pour nous faire faire un tatouage à l’henné. Nous avons fait aussi un tour chez Mustapha centre, un grand magasin sur 4 étages qui ne désemplit pas 24h/24, propose un immense choix d’articles ménagers, d’appareils électrique, des vêtements, des rayons de médicaments et d’alimentation avec des prix défiants toute concurrence. Nous avons aussi fait la visite du Kampong Glam, le quartier musulman, de belles couleurs tapissent les rues par ces boutiques de vêtements et de tissus, les marchands de tapis tentent de nous vendre leur tapis, avec un bruit de fond qui résonne des mosquées avoisinantes. Les bonnes odeurs des restaurants envoûtent nos esprits et réveil notre appétit,  les jeunes s’installent pour y fumer le narguilé.

Nous passons nos soirées dans le quartier Clarke Quay et Colonial district, le shopping et les restaurants sont les passe-temps favoris des Singapouriens. C’est un lieu très animé avec bars et discothèques qui longe la rivière Singapour jusqu’à son embouchure au célèbre et emblématique Merlion : la mascotte de Singapour qui représente une créature mi-poisson mi-lion crachant de l’eau. Singapour 7387Nous finissons par le quartier de Marina Bay, un réservoir de 10 000 ha d’eau douce, entouré de casinos, grands hôtels et restaurants. Singapour est aussi renommée pour sa cuisine internationale. Par contre, la note est salée, on y rajoute 17 % de taxes que ce soit dans la restauration, hébergements et biens.

 Pour vous dire que les dépenses ne sont pas les moindre, notre séjour de 6 jours aura bien suffit. Les enfants ont beaucoup apprécié la ville, Hugo s’imaginait même y vivre ! Pour notre part, nous sommes contents de l’avoir vu, mais notre projet de s’y installer n’est pas à l’ordre du jour.

 

Infos :

Singapour est réputé pour être «  le pays des amendes », exemple : Jeter un papier 1 000 S$ , traverser la rue à moins de 50 m du passage clouté 50 S$ , fumer dans les bâtiments publics 500 S$ , ne pas boire et manger dans les transports publics 1 000 S$ ……la possession de drogues, quelle que soit signifie longue peine de prison, le trafic de drogues est passible de la peine de mort.

 

 

PHOTOS DANS DOSSIER «  SINGAPOUR »


Ecrire un commentaire - Publié dans : Malaisie
Retour à l'accueil
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés